La Grippe

La grippe est une des maladies les plus anciennes que l’on connaisse. Il s’agit d’une maladie infectieuse et contagieuse  dû aux Myxovirus Influenzae A, B et C évoluant sous forme de grandes pandémies (épidémies mondiales) entrecoupées entre petites épidémies hivernales. Contrairement à des épidémies qui sévissent de novembre à avril, les pandémies sont indépendantes des saisons. Au cours du  20ème siècle trois épidémies mondiales de grippe ont été recensées. La grande pandémie de « grippe espagnole » 1918 – 1920 qui a fait plus de 20 millions de morts, la pandémie de « grippe asiatique »  1957  et la pandémie de « grippe de Hong Kong » 1968.

 

Transmissions:

La grippe : Maladie hautement contagieuse. Le virus se transmet par les gouttelettes de salive ou les secrétions du nez et de la gorge des sujets infectés (éternuements, toux…). il se multiplie ensuite dans les cellules de la muqueuse de l’appareil respiratoire.

grippe

 

Symptômes:

Ils apparaissent un à trois jours après la contamination. La grippe débute par une fièvre élevée (39 – 40 °c), accompagnée d’asthénie (faiblesse générale), de maux de tête, de courbatures et de frissons. Ensuite survient une atteinte des voies respiratoires avec rhinite, trachéite (toux), et bronchite, souvent associée à une fatigue et une perte d’appétit. L’ensemble de ces symptômes porte le nom de syndrome grippal. Dans l’immense majorité des cas les symptômes disparaissent et la maladie guérit spontanément en quelques jours, seule la toux et la fatigue peuvent persister pendant plusieurs semaines.

A cette forme bénigne habituelle s’opposent les formes compliquées de surinfection bactériennes et des formes malignes d’emblée, donc l’évolution peut être grave chez les sujets fragiles (enfants, personnes âgées, insuffisants cardiaques ou respiratoires). La grippe maligne est rare mais provoque  une atteinte du poumon (œdème pulmonaire) qui conduit parfois à une insuffisance respiratoire aiguë potentiellement mortelle. Les surinfections bactériennes (otite, bronchite, pneumonie, sinusite), surviennent lorsque l’organisme est affaibli par l’infection grippale.

 Alimentation:

Puis que la grippe sévit principalement l’hiver, il faut revoir son alimentation pendant cette saison.

Beaucoup des personnes, principalement les femmes, souffrent de froid pendant l’hiver car elles sont dépourvues devant les agressions microbiennes, leur alimentation étant insuffisante. En effet le régiment minceur reste a l’ordre du jour, même lorsque la température baisse et pourtant nôtre métabolisme change, impossible donc de faire l’impasse sur les matières grasses l’huile d’olive et de noix, le beurre le noix et les poissons gras, il est important de consommer des féculents qui agissent en sucres lents aussi des aliments qui apportent calcium, magnésium vitamine C et B littéralement pompées par l’organisme lorsqu’il fait froid et la lumière es rare.

Aliments les plus riches en calcium: Les laitages, les bananas, les fruits secs, les grains de sésame, les poids cassées, les choux verts, le cresson et les sardines a l’huile.

Aliments riches en magnésium: Les céréales complètes, les fruits secs, le germe de blé, les légumineuses, la poudre de cacao, le soja, et le chocolat noire.

Selon la nutritionniste Madeleine Gesta  « si l’on offre des chocolats en hiver c’est pas un hasard » le chocolat noire est la meilleur mélange e calcium et magnésium qui soit. Or c’est précisément en hiver que le plus grand besoin se fait sentir.

Boire abondamment en cas de grippe ou de fièvre car une fièvre peut être auto entretenue s’ y a déshydratation. Or celle ci survienne très rapidement et plus particulièrement chez les enfants et les personnes âgées.

Prendre des boissons chaudes ou froides suivant l’envie. Eau de source, jus de citron sucré au miel tous les jus de fruits frais, bouillon de poireau  (culture biologique), tisanes de thym, romarin et échinée en tête puis les tisanes classiques verveine (tilleul).

Le thé ver, pour son action désintoxiquant et le thé noire que l’on agrémentera de cannelle qui fait transpirer et qui est excellente pour le moral.

source: La santé de A à Z, tome N° 6

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *