L’HYPERACTIVITE

Le trouble de l’hyperactivité avec ou sans déficit de l’attention ou trouble hyperkinétique est un problème neurologique qui signifie qu’un enfant atteint a un niveau d’attention et d’impulsivité qui est inadapté et qui ne correspond pas à son niveau de développement. Un enfant hyperactif est un enfant dont l’activité motrice est augmentée et désordonnée, accompagnée d’impulsivité, de réactions agressives et de troubles de l’attention qui amènent une gêne fonctionnelle dans deux (ou plus) types d’environnement différents (à la maison, à l’école, etc…).

Pour qu’on puisse parler d’hyperactivité, ces troubles doivent être en décalage net par rapport à l’âge et au niveau de développement de l’enfant. Elle se manifeste dans tous les types de familles, et dans tous les pays. Selon les données les plus récentes, elle touche 5 à 10 % des enfants scolarisés et d’avantage les garçons que les filles.

enfant hyperactif

Causes :

Selon les spécialistes, le problème est d’ordre neurologique. L’enfant présente des problèmes de comportement qui résultent d’un trouble biochimique au niveau du cerveau. Il y a un déséquilibre entre la production de dopamine et celle de sérotonine. Cela entraîne un dysfonctionnement dans la transmission des informations. L’enfant est alors incapable de faire la part entre l’information qui est pertinente et celle qui ne l’est pas. Il reçoit une multitude d’informations parmi lesquelles il ne sait distinguer l’essentiel de l’accessoire. Tous ces stimuli attirent son attention et empêchent la concentration.

Symptômes :

L’enfant présentant ce syndrome a généralement les comportements suivants :

Agite souvent ses mains et ses pieds, a du mal à rester assis, agresse facilement les autres enfants, éprouve des difficultés à s’insérer dans un groupe, détruit énormément, ne respecte pas les consignes, ne respecte pas les limites, est nerveux et remuant lorsqu’il est assis, ne tire aucune leçon de ses expériences, ne participe pas aux jeux de groupe, a des manies bizarres, est inépuisable mais épuisant pour l’entourage, a des troubles du sommeil, éprouve des difficultés à se concentrer, est faible en lecture et/ou en écriture, est faible en calcul, a des difficultés de langage, réagit de manière inverse aux médicaments, présente des signes neurologiques mineurs comme une incoordination mineure fine.

Evidemment, ces symptômes varient en nombre et en intensité suivant les cas, car il existe divers degrés d’hyperactivité (léger, moyen, sévère).

Ces symptômes engendrent dans la majorité des cas gros problèmes scolaires. Un enfant hyperactif vit un véritable cauchemar. Mais un enfant qui bénéficie d’un traitement et d’une prise en charge adéquate pourra s’épanouir et suivre une scolarité normale. Les enfants hyperactifs n’ont généralement pas de problèmes intellectuels (leur QI est statistiquement supérieur à la moyenne) et ils font souvent preuve d’une imagination et d’une créativité importante.

Une évaluation médicale et une évaluation psychologique sont nécessaires afin de pouvoir poser le bon diagnostic et trouver le traitement le mieux adapté à l’enfant.

 

Source : La Santé de A à Z – tome 8 – Paperview 2004

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *