La galanga pour un cœur en pleine forme…

L’étymologie du galanga, de son nom scientifique alpinia officinarum, est basée sur l’Arabe khoulandjan ou khalangian qui viendrait du chinois liang-kiang (gingembre moyen). On trouve des traces de cette épice dès l’antiquité en Chine.

19912713-PCalanga

Remède Hildegardien emblématique, ce rhizome de la famille des gingembres est surtout connu dans la cuisine de l’Asie du Sud-Est d’un point de vue médicinal.

On lui connait des propriétés antivirales, anti-gastriques et antitumorales.

Mais à l’époque où Hildegarde de Bingen en fait la promotion, le galanga n’a guère de vertus connues. Pourtant il était recommandé pour les problèmes intestinaux mais aussi pour les faiblesses cardiaques et l’épuisement : » celui qui a des douleurs au cœur ou qui sent son coeur défaillir doit manger sans tarder du galanga pour aller mieux. » Cette indication est reconnue aujourd’hui par le Ministère de la Santé Allemand.

galanga

Rappel : Visionnaire, poétesse et musicienne, faiseuse de papes et de rois, Hildegarde de Bingen (1098-1179) est considérée aujourd’hui, comme la première vraie phytothérapeute moderne.

Source : magazine Plantes et Santé

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *